Actualités
Institution
Votre Maire
Conseil municipal
Commissions
Budget
Offres d'emploi
Marchés publics
Magazine municipal
État civil
Affaires générales
Petite enfance
Jeunesse
Éducation
Seniors
Action sociale et Solidarité
Santé
Emploi et Insertion
Culture, Sports et Loisirs
Cadre de vie et Travaux
Salles municipales
Sécurité et Prévention
Agenda
Infos et adresses utiles
Plan de Ville
Démocratie locale
Conseil Municipal des Jeunes
Nouveaux arrivants
S'installer à Bourbon-Lancy
Vie économique
Vie associative
D'hier à aujourd'hui
Ville touristique
Ville thermale
Jumelage
Bourbon-Lancy en images
Gîtes du Parc Puzenat
Les Jardins éphémères

Espaces verts et Sites naturels

À votre service > Cadre de vie et Travaux > Espaces verts et Sites naturels


Parcs et Jardins urbains

Parcs et jardins urbains se succèdent du centre-ville jusqu'aux rives du Plan d'eau du Breuil : plus de 60 hectares d'espaces verts qui offrent des lieux de détente pour tous et qui font de Bourbon-Lancy une station verte de vacances. Différentes activités peuvent s'y pratiquer : course à pied, pique-nique, jeux pour enfants...

Parc Puzenat

Ce parc constitue une promenade arborée qui fait la liaison entre le Centre-Ville et le Quartier thermal. Il épouse le relief tourmenté entre la ville haute et le Quartier thermal installé dans le fond de la vallée.

Une immense pelouse centrale suit la courbe de la pente, dégageant une perspective majestueuse depuis la terrasse du château appartenant à la famille Puzenat, industriel bourbonnien au XIXe siècle.

Les arbres à hautes tiges sont de variétés diverses et parfois rares : séquoia, cèdre, sophoras, pin, chêne. Les sujets centenaires sont nombreux.

A l'extérieur du parc, depuis l'entrée de la rue des Bains, un sentier a été tracé en pleine pente, équipé d'une main courante centrale, réservé aux piétons. Il répond au nom original de « tourniquet ».

Parc thermal

Ce parc occupe l'autre versant de la vallée. Il est implanté sur une forte pente qui a imposé une organisation en étage, ce qui lui donne un cachet original.

De fortes présomptions existent pour situer en ce lieu le théâtre romain de « Aqua Bormonis ». Malheureusement, aucune fouille n'a été effectuée.

Le parc domine le Grand hôtel, la station thermale et le centre de bien-être Celtô. Il est lui-même dominé par l'imposant Centre hospitalier d'Aligre.

L'été, il est un espace de fraîcheur remarquable. Le niveau le plus bas est une grande surface plane dont la traversée constitue une promenade agréable.

Plan d'eau du Breuil, espace ludique

Véritable poumon vert de Bourbon-Lancy, le Plan d'eau de Breuil accueille de nombreux amateurs d'espaces verts.

Aménagé en 1981 par la Municipalité, il offre une perspective de distractions et de détente qui attire de nombreux citadins limitrophes. 13 hectares qui permettent des activités de pêche et de loisirs. Des circuits pédestres sont aménagés tout autour du plan d'eau. Les familles sont très nombreuses à venir occuper leurs enfants sur la base de jeux et un skate-park complète l'offre.

Le plan d'eau a été pensé comme un lieu d'activités et de détente pour tous.

Jardin de la Collégiale

Ce très joli petit jardin à la française est tracé sur l'emplacement de la Collégiale Notre-Dame. Entre les murs encore existants de la ruine, ce jardin est constitué de parcelles fleuries délimitées par des haies de buis taillés, et dont la particularité est de représenter le plan de l'ancienne église.

Quelques vestiges du passé ornent le jardin : un bas-relief du XIIe siècle venant de l'Eglise Saint-Léger démolie en 1803 et une colonne romaine en marbre rose de Gilly-sur-Loire, exhumée lors du creusement de la piscine municipale en 1965. Avec l'égout des Thermes, c'est le seul souvenir de l'époque Gallo-romaine.

Le long du mur de la Collégiale, commence la rue de la Collégiale, qui longe le fossé protégeant autrefois le château. On devine le promontoire sur lequel s'élevait la forteresse médiévale. L'étroite ruelle serpente entre les murs, laissant imaginer ce qu'était la densité de construction dans une cité médiévale.


Loire et site du Fleury

Nichée dans un écrin de verdure, Bourbon-Lancy détient un patrimoine naturel important, avec la proximité du milieu ligérien.

Loire

Le fleuve marque la fin du territoire de Bourbon-Lancy. C'est aussi la limite de la Bourgogne. En quittant la ville, en direction de Moulins, en bordure de Loire et à l'entrée du pont, se situe le quartier du Fourneau, ancien port de marchandises et de voyageurs jusqu'au XIXe siècle et l'arrivée du train à vapeur.

La Loire est un fleuve sauvage et capricieux, au gré des saisons, qui a toujours réservé des surprises aux hommes en créant de larges méandres. Il a développé tout au long de son parcours un paysage spécifique de grande qualité. Saules, frênes, peupliers alternent avec les bancs de sable, les îles et les pâturages.

Ces paysages ont beaucoup inspiré les peintres. Au début du XXe siècle, l'un des plus connus, Claude Rameaux, était originaire de Bourbon-Lancy. Certaines de ses œuvres sont visibles au musée Saint-Nazaire.

Site du Fleury

Sur la rive droite de la Loire, à 4 km à l'ouest de Bourbon-Lancy, le Fleury est un site d'observation de la faune et de la flore ligériennes.

Site naturel remarquable, ce lieu est marqué par une falaise calcaire qui s'élève sur quelques centaines de mètres. Elle est l'illustration du déplacement d'un méandre de la Loire par érosion.

À la belle saison, un pont donne accès à une île, où un chemin côtier permet de côtoyer au plus près la flore et éventuellement, de s'approcher des espèces animales comme le multicolore guêpier, les cigognes ou les castors, hissant le promeneur au rang de spectateur privilégié.

L'eau en liberté, les rives, les îles, les bras morts boisés, les vasières, les grèves de sable fin ou de cailloux, constituent autant de milieux propices au développement de nombreuses espèces végétales et animales.