https://bourbon-lancy.fr/journee-mondiale-de-lelimination-des-violences-a-legard-des-femmes/

Ce mercredi 25 novembre « Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes », les membres du réseau VIF (Violences Intra Familiales) de BOURBON-LANCY étaient conviés à participer à une réunion en visioconférence organisée depuis la Préfecture de Saône-et-Loire. Au cours de la réunion ont été abordés différents sujets en lien avec le fléau des violences conjugales et intrafamiliales ; les mesures d’après Grenelle et les engagements pris dans le département telles que l’extension du dispositif « Bracelet électronique » et la mise en place du téléphone « Grave danger » pour les victimes en situation à haut risque (des mesures mises en place pour lutter contre le rapprochement des auteurs avec leurs victimes); la présentation des chiffres de Police et de Gendarmerie pour l’année 2020 qui démontre que, depuis 10 ans, l’évolution est constante (passant de 115 à 300 plaintes déposées). La gravité des faits augmente également. Les forces de l’ordre rappelant que l’usage de stupéfiants et la consommation d’alcool sont courants dans les situations de violences.

Le réseau VIF de BOURBON-LANCY, créé en 2015 et coordonné par le Centre d’Animation Sociale et Culturelle de la ville, compte parmi les 11 réseaux VIF de Saône-et-Loire, lesquels ont vu le jour sous l’impulsion de la déléguée départementale aux droits des femmes. De par sa fonction de premier magistrat de la commune, le Maire est souvent le premier interlocuteur sur ces situations de violences. Mme GUEUGNEAU rappelle que cette mise en réseau d’acteurs professionnels favorise une prise en charge rapide des situations de détresse au niveau local. En 2020, le logement VIF de la Ville aura été occupé à plus de 80 %. Les victimes ont pu bénéficier d’un accompagnement social et psychologique indispensables à leur reconstruction.

Depuis sa création, le réseau VIF de BOURBON-LANCY a accompagné pas moins de 40 victimes de violences conjugales et/ou intrafamiliales. En parallèle de l’accompagnement des victimes de violence, le réseau met en œuvre chaque année des actions afin de sensibiliser le grand public à ce fléau. Bien conscient qu’il faut associer le côté préventif au curatif, des actions seront prochainement mises en place par la Ville de BOURBON-LANCY auprès des jeunes générations afin de favoriser l’égalité filles-garçons et lutter contre les violences dès le plus jeune âge.